La chaise haute est plus qu’un simple accessoire pour des parents. Chaque jour, leur bébé est assis dessus afin de prendre ses repas. Si elle est mal choisie, ces moments deviennent problématiques. Mal à l’aise, l’enfant pleure et fait des caprices. Pour les parents, ce n’est pas mieux puisqu’ils peuvent souffrir physiquement, mais aussi perdre beaucoup de temps ou voir l’espace de la maison se réduire.

Une chaise ergonomique pour tout le monde

Quand vient le temps de choisir la chaise haute, sa facilité d’utilisation doit être au centre de votre réflexion. N’hésitez pas à tester la chaise si l’un de vos proches la possède déjà ou de regarder les différents avis sur les comparateurs de chaises hautes. L’idée est de trouver une chaise pratique pour tous.

Le bébé doit avoir suffisamment de place pour pouvoir bouger sur sa chaise. Une grande tablette amovible garantit qu’il puisse y poser son assiette, la décaler un peu sans qu’elle ne tombe. Confortable, l’assise ne lui donne pas envie de sauter par terre au bout de quelques secondes.

Pour les parents, les différents réglages au niveau de la hauteur, notamment sur les chaises évolutives, ne peuvent pas mettre plus vingt secondes sous peine de perdre beaucoup de temps. À portée de main, sans trop se baisser, ils ne créent pas des maux de dos récurrents. Un nettoyage rapide, quant à lui, permet d’avoir toujours une propreté irréprochable pour le bébé.

Un matériel qui se transporte

Les fabricants de matériels de puériculture adorent les beaux objets qui se démarquent dans une cuisine ou une chambre. Mais, ce n’est pas forcément ce que l’on recherche ! Si votre chaise haute pèse 10 kg, le transport devient compliqué et destine le produit à rester sur place. Ce n’est pas un problème si vous avez une grande cuisine. Le cas échéant, privilégiez un modèle plus léger. À moins de 6 kg, vous pourrez même l’emmener en vacances ou chez des proches quand le bébé est gardé.

Essayez aussi, en cas d’un manque de place dans votre maison, de prendre une chaise qui se plie en quelques mouvements. Ainsi dès que l’alimentation est terminée, rangez la chaise haute dans un placard ou dans un coin de la pièce. Elle ne constitue ainsi plus un obstacle qu’il faut surmonter pour circuler.

La facilité de montage reste un critère à surveiller. Les grandes marques comme Chicco, Bébé Confort, Peg Perego ou Babymoov ont toutes des notices détaillées. Ce n’est pas le cas pour les marques d’entrée de gamme et les montages ressemblent parfois à un casse-tête. Évitez-vous ces péripéties en choisissant une chaise de qualité.