Faire un crédit pour créer une société

Lorsque l’on démarre une société, il faut prendre en compte certains frais. Outre le capital à apporter, nous n’en parleront en effet pas ici, ce dernier pouvant être variable, avec au minimum un simple euro symbolique.

Il restera tout de même des frais, les greffes par exemple représentent 200 à 400 euros en fonction du type de sociétés (fourchette large). Vous aurez ensuite une dizaine de formulaires à remplir au total (nous ne parlons pas ici du système spécifique des auto-entrepreneurs en auto-entreprise). Si vous déléguez une partie de ces travaux à une entreprise, voire la totalité, il vous faudra compter en sus 500 à 1500 euros.

Ensuite peut être vous faudra t-il un comptable. Déléguer cela à un cabinet spécialisé pour les TPE ou PME ajoutera quelques centaines d’euros au budget mensuel.

Prévoyez vous peut être d’embaucher des salariés, il faudra prévoir là aussi ce budget, ainsi que les cotisations aux organismes sociaux tels que l’URSAAF le cas échéant…

Alors peut être n’avez vous pas les fonds pour démarrer cette société, qui marchera pourtant, vous en êtes sûr? Alors vous pouvez apporter les fonds par le biais d’un crédit, le plus courant est le crédit à la consommation, pour un montant maximum de 25000 euros en non affecté. Renseignez vous auprès de votre banquier.

Sachez aussi qu’il est possible d’apporter de l’argent à sa propre société, de son compte personnel vers son compte professionnel, sans que cet argent soit du capital. C’est une sorte de « prêt » à votre entreprise, que votre entreprise vous remboursera une fois les premiers contrats signés, du compte professionnel au compte personnel. Ce genre de fonctionnement est légal et très courant. Renseignez vous auprès de votre comptable.