Comment se porte la mode africaine en 2017 ? Petit tour d’horizon pour faire le point sur son histoire et son évolution, des villages d’Afrique aux rues de Paris.

Le tissu wax, base de l’habillement Africain

Depuis plus d’un siècle, en Afrique centrale, la population a recours au tissu wax pour s’habiller. Il s’agit d’un tissu ciré aux couleurs et imprimés plus resplendissants les uns que les autres.

Si le tissu wax est très porté en Afrique, il provient à l’origine des colonies hollandaises situées en Indonésie où il était fabriqué puis exporté en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale. Ces pièces sont devenues extrêmement populaires, les Africains les personnalisant et les customisant avec leur propre designs. Cela leur permettait de mettre leur personnalité dedans.

Les couleurs, par exemple, représentent un statut social, un âge, une tribu, un statut marital.

Chaque pièce est unique et en dit loin sur celui/celle qui la porte.

Les différents imprimés Wax

Comme dit précédemment, les usines de tissu wax ont d’abord vu le jour en Indonésie. Or, ce style a trouvé son âge d’or en Afrique. Naturellement, des artisans ont commencé à créer leurs propres pièces en utilisant la même méthode.

Aussi, avec la mondialisation, des usines de production massive ont vu le jour en Chine, portant un résulat d’un tissu de mauvaise qualité qui vise à tendre les coûts vers le bas mais à fournir un résultat très moyen, qui ne respecte pas les procédés traditionnels de fabrication.

En Afrique, on trouve un artisanat de qualité qui a su fournir des motifs et couleurs nouvelles pour offrir des pièces uniques, loin des standards mainstream de production en Asie et Indonésie.

L’arrivée du wax en France et Occident

Face au succès du wax au sein de la population originaire, des designers ont vu le jour petit à petit pour créer un véritable marché, tout à fait nouveau.

Il n’est pas rare aujourd’hui de croiser des fashionista dans les rues de Paris qui agrémentent leur style de pièces wax colorées. Un moyen de se démarquer à coût plutôt bas par rapport aux marques occidentales.

Vanessa Augris est un succès en France. Elle a su allier le style Occidentale pour l’agrémenter de toute la culture africaine qui peut passer à travers les imprimés wax. Des jupes, des robes, des pantalons, des t-shirts, l’ensemble de la garde-robe féminine y passe.

Pour plus d’informations sur le tissu wax et les pièces qui s’y rattachent, vous pouvez visiter https://tissuwax.com qui couvre le sujet de A à Z.