Le cancer du sein en chiffre

Le cancer du sein touche ou touchera une femme sur huit au cours de sa vie. C’est entre 50 et 60 ans, au moment de la ménopause, que l’on trouve le plus grand nombre de malades. Chaque année c’est plus de 40 000 nouveaux cas dépistés. Il ne faut pas oublier non plus qu’aujourd’hui c’est environ 80 % de guérison pour ce cancer.

cancer-du-sein

Le dépistage :

Chaque femme bénéficie tous les deux ans d’une mammographie gratuite de 50 à 74 ans, c’est l’organisme de Sécurité Sociale dont vous dépendez qui doit vous envoyer l’invitation, mais si vous ne la recevez pas, n’hésitez pas à la réclamer.

Le dépistage c’est très bien, mais bien sûr il a ses limites, déjà les cas de maladies avant 50 ans et après 74 ans sont fréquents, et puis pour certaines femmes plus à risques un dépistage tous les deux ans c’est trop espacé, donc n’hésitez pas à demander une mammographie annuelle si nécessaire, et consultez au moindre doute sans attendre.

Les phases de la maladie :

Cancer-du-sein-La-mammographie-serait-inutileChaque malade est unique et bénéficiera du traitement le mieux adapté en fonction de sa maladie. Les médecins généralistes, chirurgiens, radiothérapeutes et oncologues, feront au mieux de leurs compétences pour lutter contre la maladie, mais si vous voulez des explications sur votre parcours et les examens demandés c’est aussi votre droit.

Il existe souvent une différence de perception de la maladie entre le malade, l’entourage et le milieu médical, ce qui entraîne l’isolement du malade qui peine parfois à communiquer.

LE DIAGNOSTIC

C’est une période difficile, car elle remet en question le pronostic vital du malade. Il se demande aussi pourquoi lui, il s’effondre, il peut aussi nier la maladie. Cette période est parfois longue entre le doute et la certitude de la maladie. Il faut aussi gérer son entourage familial et affectif, et chacun doit adapter sa maladie avec sa propre histoire, sa propre vie.