Les procédés complémentaires

Lipomassage-by-EndermologieL’endermologie : il s’agit d’une méthode de « palper rouler » assistée mécaniquement de façon à obtenir un résultat aussi homogène que possible et toujours adapté à chaque individu. En tout état de cause s’il permet d’avoir une amélioration chez environ la moitié des patientes qui ne présentent pas une cellulite trop importante ou étendue, il ne s’agit que d’une méthode temporaire, les séances devant être répétées à raison d’au moins deux séries de 10/20 chaque année.

La mésothérapie comporte les mêmes astreintes que l’endermologie : dans les cas où une certaine inefficacité est rapportée, un entretien régulier doit être accepté pour maintenir ce résultat.

La lipoponction et la liposculpture ne sont que des avatars de la liposuccion superficielle sous des noms qui s’apparentent d’avantage à une opération de marketing qu’à une avancée véritablement scientifique !

Lorsque la lipoaspiration n’a pas abouti au traitement de la cellulite ou d’emblée lorsque le patient souhaite avoir le meilleur résultat possible attendre une quelconque rétraction cicatricielle, une chirurgie plastique d’exérèse cutanée associée à la lipoaspiration permet d’obtenir des résultats définitifs notamment au niveau des bras de l’abdomen ou des cuisses.

Les interventions de chirurgie plastique traditionnelle

Elles visent à éliminer de la peau excédentaire et s’adressent particulièrement aux seins, à l’abdomen, aux cuisses et aux bras. La cicatrice peut être facile à cacher (zone pubienne, aisselle, aréole des seins) ou beaucoup plus apparente (abdomen, bras). La remise en tension ainsi effectuée permet non seulement d’éliminer des excédents cutanés pour lesquels il n’existe aucune autre solution mais également d’obtenir un bien meilleur aspect de la peau périphérique. On ne peut affirmer que la cellulite disparaît réellement, mais elle est indubitablement moins apparente. C’est une méthode dont les résultats peuvent être considérés comme définitif si le poids est stable.

Etre combinées directement avec une liposuccion ou être entreprises secondairement après avoir jugé de la qualité de la rétraction de la peau (3 à 6 mois).

Psychologue et image du corps

CLASSIFICATION DE LA CELLULITE SELON NURNBERGER

Stade 0 :   pas d’aspect spontané, pas de peau d’orange au pincement

Stade 1 :   apparition de peau d’orange uniquement au pincement

Stade 2 :   peau d’orange apparaissant spontanément uniquement sous l’action de la pesanteur (position debout)

Stade 3 :   peau d’orange permanente quelle que soit la position